Voir la page facebook du site
partager la page sur LinkedIn
partager la page sur Twitter
partager la page sur Google+

Genealexis

Histoires d'hier et d'aujourd'hui...

Vous-êtes ici:  Accueil Généalogie Prénoms originaux

Prénoms originaux

Au cours de mes nombreuses années de recherche, j'ai rencontré des centaines d'ancêtres, découvert des professions que je ne connaissais pas, des communes disparues ou ayant été absorbées par d'autres. Mais surtout, découvert des prénoms étranges, le genre de prénom que l'on n'oserait plus donner à un enfant. Je ne sais pas trop ce que vous allez en penser, mais je me vois pas du tout appeler mon fils Usmer ou ma fille Austreberte. Je vous propose ici une liste des prénoms les plus curieux que j'ai eu le plaisir de rencontrer. Ces personnes sont issues de Belgique et de France.

Athanase

Athanase est un prénom masculin d'origine grecque qui signifie "immortel". Il a par exemple été porté par plusieurs patriarches orthodoxes de Constantinople. Il a aussi été porté par Athanase Etienne CARON, un de mes ancêtres qui était vigneron à Cuffies (Aisne) à la fin du XVIIIe siècle.

Austreberte

Austreberte est un prénom féminin d'origine germanique. Il a été porté par 2 de mes aïeules originaires d'Hesdin (Pas-de-Calais): Austreberte LHOMME et sa fille Marie Austreberte ENNUYEZ. Elles ont toutes deux vécus à cheval sur les XVIII et XIXe siècles.

Eulalie

Eulalie est un prénom féminin qui est tiré du grec eulalos, un adjectif signifiant "doué d'un beau ou d'un doux langage". Eulalie a été utilisé comme prénom sous l'Antiquité grecque et latine puis a eu tendance à devenir un pseudonyme poétique.

Euphrosyne

Dans la mythologie grecque, Euphrosyne est l'une des trois Charites et la sœur d'Aglaé et de Thalie (voir image ci-contre). Elle représente la Joie poussée à son sommet, l'Acclamation, la Bonne chère, le Courage, la Confiance, l’Allégresse, la Jubilation, l'Hilarité, le Plaisir, la Gaieté et la Joie de vivre. C'est aussi le nom de plusieurs saintes chrétiennes dont Euphrosyne d'Alexandrie († 470), Euphrosyne la jeune (IXe siècle ou Xe siècle) ou encore Euphrosyne de Polotsk (1110-1173). Plus près de nous, ce prénom a été porté par BETREMIEUX Augustine Euphrosyne, une de mes ancêtres née dans la région de Valenciennes (Nord) à la fin du XVIIIe siècle, en pleine révolution.

Evariste

Evariste est un prénom masculin. Parmi les Evariste célébres, on compte par exemple évariste Galois, un jeune mathématicien français mort en duel à 20 ans en 1832 et qui a donné son nom à une branche des mathématiques, la théorie de Galois.

Ferry

Ferry est une variante en langue d'oïl de Frédéric. Il a été porté par exemple par plusieurs ducs de Lorraine au XIII et XIVe siècle.

Fulgence

Fulgence est un prénom masculin d'origine latine. Selon moi, il est à rapprocher du mot latin Fulgens qui signifie, selon le dictionnaire Gaffiot, étincelant, brillant, éclatant. Fulgence est également le nom de plusieurs saints et bienheureux dont un bénédictin de l'abbaye Saint-Airy de Verdun qui dut se retirer en Belgique à la suite des querelles entre le pape Grégoire VII et l'empereur.

Léocadie

Porté par ma sosa 121, Léocadie est un prénom féminin popularisé par Sainte-Léocadie († vers 303 ou 304), vierge et martyre sous Dioclétien à Tolède, ville d'Espagne dont elle est devenue la patronne.

Maxellende

L'origine de Maxellende se situe à l'époque mérovingienne, sous l'épiscopat de Vindicien, qui était évêque d'Arras et de Cambrai. Maxellende est la fille d'un riche propriétaire terrien de Caudry. Elle est promise à Harduin d'Armeval, futur seigneur de Solesmes. S'étant consacré au Seigneur, elle se cacha pour échapper à son fiancé. Harduin, vexé,chercha à l'enlever. Il la retrouva et la massacra avec son coutelas, le 13 novembre 670. Son assassin en devint aveugle. Elle fut alors inhumée dans l'église du village de Saint-Souplet. Le bréviaire parle en ces termes du lieu de sépulture de Sainte Maxellende : "Sepulta primum in basilica beatorum Petri et Pauli et Sancti Sulpitii apud Villam cui nomen Pomeriolas" (ensevelie en premier lieu dans la basilique des bienheureux Pierre et Paul et saint Sulpice près du domaine nommé Pomeriolas). Quelques années plus tard, les ossements de Maxellende sont ramenés en cortège à Caudry. Harduin est sur le passage du cortège. Lorsqu'il passe devant lui, il éclate en sanglots, pleure et recouvre la vue. Le fait qu'Harduin ait recouvré la vue est un miracle et les ossements de Maxellende deviennent des reliques.

Ce prénom a, par exemple, été porté par Maxellende Henriette THON, une cabaretière belge qui a vécu à Dour au XIXe.

Melchior

Melchior est un prénom qui est issu de l'hébreu melech qui signifie le roi et qui porté par un de mes ancêtres de la 10e génération (sosa n°808). C'est le nom traditionnellement attribué à l'un des mages d'Orient venus s'incliner devant l'enfant Jésus de Bethléem. C'est sans doute Melchior qui, en raison de la signification de son nom, est à l'origine de l'expression "les rois mages". Le prénom Melchior commença à être attribué au XIIe ou XIIIe siècle seulement, au moment où le culte de Marie et la célébration de Noël commencèrent à se répandre dans tout l'Occident chrétien. On le retrouve surtout en Allemagne, en Pologne, dans les pays flamands. En France, il fut attribué occasionnellement mais demeura rare. Aujourd'hui, il semble recevoir un bon accueil dans les milieux aristocratiques. Melchior est, selon la légende, le mage qui offre de l'or à Jésus et à ses parents dans la crèche. On le célèbre avec ses deux compagnons de route, Gaspard et Balthazar, le jour des rois.

Olia

Olia est un prénom qui vient du viola qui est le nom latin de la violette. Ce prénom est apparu dès le Moyen Âge. Comme elle est traditionnellement l’emblème de la modestie, il était fatal que le prénom, entre le Moyen Âge et le XIXe siècle, disparût presque complètement. Il est porté par une cousine de l'un de mes ancêtres qui est née en 1896.

Palmyre

Palmyre est un prénom féminin qui vient du grec "palmura", nom de la "cité des palmiers". Palmyre était une ville antique qui faisait partie d’un réseau marchand reliant la Syrie à la Mésopotamie et à la côte méditerranéenne (voir photo ci-dessous). Le nom de Palmyre est mentionné pour la première fois dans les sources gréco-romaines en 41 av. J.-C., quand Marc Antoine lança ses troupes contre elle, pour leur procurer du butin. En 41 av. J.-C., en effet les Romains essayèrent de piller Palmyre mais ils échouèrent, les habitants de la ville s’étant réfugiés avec leurs biens de l’autre côté de l’Euphrate. On en déduit que les Palmyréniens de cette époque étaient encore pour l’essentiel des nomades, vivant de l’élevage et du commerce caravanier.

Pélagie

Porté par FRAPPE Pélagie Joseph (1751-1794), Pélagie est un prénom d'origine grecque. Il périve du mot grec "pelagos" qui désigne l'océan. Sainte Pélagie est une martyre chrétienne durant le 3ème siècle sous le règne de l'Empereur romain Dioclétien.