Voir la page facebook du site
partager la page sur LinkedIn
partager la page sur Twitter
partager la page sur Google+

Genealexis

Histoires d'hier et d'aujourd'hui...

Vous-êtes ici:  Accueil Terres d'ancêtres Belgique Dour

Histoire de Dour

Les origines de Dour

Dour (en picard Doû) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Hainaut, à l'extrémité Ouest du sillon Sambre-et-Meuse. Le pic de l'archéologue a mis au jour, sur le territoire dourois nombre de vestiges: des ustensiles de l'âge du fer, des monnaies d'argent d'Auguste et de Faustine, des tombeaux romains et francs. Le nom est d'interprétation bien simple. Durnum, Duhr et Dour, qui servirent, de 965 à 1162, à titrer la commune, veulent dire colline. En celtique et en bas-latin, durnum signifie colline. Et c'est bien choisi, puisque Dour s'érige sur l'un des mamelons les plus élevés de la région boraine.

Dour sur une carte de 1709

Dour sur une carte de 1709

La carte ci-dessus est en réalité un plan qui indique la position des armées Autrichiennes, Hollandaises et Français lors de la Bataille de Malplaquet qui eut lieu le 11 septembre 1709, au cours de la guerre de Succession d'Espagne. Les forces commandées par le général John Churchill, duc de Marlborough et le prince Eugène de Savoie, (essentiellement autrichiennes et hollandaises), affrontèrent les Français commandés par le maréchal de Villars. Bien que l'armée française retraita, elle infligea à ses ennemis des pertes quatre fois plus importantes que les siennes, et l'invasion de la France fut empêchée.

Le 30 mai 1814, Dour devient Français

Après l’abdication de Napoléon et son départ pour l’île d’Elbe, Les grandes puissances européennes se réunissent à Paris afin de redessiner les frontières de l’Europe (c’est le traité de Paris du 30 mai 1814). Au niveau de Dour, la frontière est établie de la façon suivante: « Dans le département de Jemmapes, les cantons de Dour, Merbes-le-Château, Beaumont et Chimay, resteront à la France ; la ligne de démarcation passera, là où elle touche le canton de Dour, entre ce canton et ceux de Boussu et Paturage, ainsi que, plus loin, entre celui de Merbes-le-Château et ceux de Binche et de Thuin. » (source: Journal des débats politiques et littéraires du 3 juin 1814).

Le 20 novembre 1815, retour aux Pays-Bas

le 20 novembre 1815 est signé à Paris un second traité: le canton de Dour est annexé aux Royaumes Unis des Pays Bas. Ce traité fait suite à la seconde abdication de Napoléon et les fameux "cents jours".

La ferme de Monranfay

Des vestiges gallo-romains en particulier au lieu-dit Moranfayt et des sépultures franques y ont été mis à jour. Les anciennes appellations Durnum en 965, Durh en 1110 puis Dour en 1162 donnent lieu à plusieurs interprétations: un passage à gué favorable, une source, une contraction de Doury (deux ruisseaux) ou encore un dérivé du celtique durno qui veut dire le poing ou l'éperon d'une colline.

carte postale ancienne de La ferme de Monranfayt à dour en belgique

La ferme de Monranfay

La rue de Boussu

carte postale ancienne de La rue de Boussu à dour sur une carte postale ancienne

La rue de Boussu

Le coup de grissou de 1864

En 1864, le feu grisou fait explosion dans la fosse Saint-Catherine du charbonnage Chevalière ou du midi de Dour: 56 personnes y trouvent la mort. Des collectes faites dans tout le royaume, et même en Hollande, permettent de recolter plus de 200000 francs.

Inauguration de la ligne de chemin de fer (1873)

Le village de Dour est relié à la France par Quiévrain via la gare d'Elouges par une ligne de chemin de fer inaugurée en 1873. Un deuxième débouché vers la France, par Roisin en désenclavant le Haut-Pays, verra le jour le 1er mai 1882, pour le tronçon « Dour-Audregnies », et le 12 juin de la même année, pour la section Audregnies-Roisin-Autreppe.

La gare de Dour sur une carte postale ancienne

La gare de Dour

Le Puits Frédéric

En 1874, une catastrophe fait 14 victimes au puits Frédéric.

Le puit Frédéric à Dour sur une carte postale

Le Puits Frédéric

Le Moulin Mollet

Le moulin Mollet, moulin à vapeur, était tenu par Monsieur et Madame Emile Mollet jusqu'en 1909. La farine était livrée aux boulangeries par véhicules hyppomobiles. le bassin de la propriété servait à la fois de bassin de décantation et de bassin de natation pour la population de Dour avant la construction du Belvédère. A partir de 1910, le moulin travaille "à façon" ( fermiers et particuliers venaient moudrre leurs ration). En 1945, les activités du moulin sont interompues jusqu'à l'arrivée de Monsieur et Madame Edouart Trémont. Moulin à façon de 1947 à 1951 et moulin industriel à partir de 1952.

le moulin mollet à Dour en belgique sur une carte postale ancienne

Le Moulin Mollet

Les éléctions de 1946

Le 8 janvier 1946, les chambres sont dissoutes et des éléctions sont fixées au 17 février. Elles se soldent par une transformation du paysage politique. A Dour, les communistes remportent 33% des votes.

L'église

L'église de Dour date de 1701 pour sa tour et de 1844 pour sa nef. Dédiée à Saint Victor, elle fut affectée au culte le 26 Octobre 1845 sous le décanat du Chamoine Nachyergael.

L'église de Dour sur une carte postale ancienne

L'église de Dour

Ma liste éclair sur Dour

Noms Dates
(E)STIEVENART 1793
ABRASSART 1861-1900
AMAND 1660-1897
ANDRE 1694-1805
AUDIN 1800-1869
BATON 1862
BAUCHE 1787-1798
BERLEMONT 1763-1926
BODECOT 1828-1852
BOULARD 1764-1890
BOURGUIGNON 1668-1750
BRASSART 1850-1893
BRASSEUR 1795
BROUETTE 1810-1910
BROUEZ 1802-1804
BRUYERE 1868-1892
BUISSON 1737-1743
BULEN 1762-1897
BUREAU 1856-1880
CACHEUX 1645-1759
CAMBIER 1807-1860
CAPOUILLEZ 1749
CAUDRON 1756
CAVENAILLE 1734-1914
CHOMIS 1841
COLMANT 1925-1926
CORON 1695-1819
DANHIER 1867-1943
DANHIEZ 1721-1768
DASSONVILLE 1779
DAUBRY 1776-1803
DECAMPS 1760-1827
DECOURTIN 1797
DEHON 1696-1805
DELPORTE 1691-1831
DEPHSON 1811
DERBAIX 1808
DERVEAUX 1841
DESCAMPS 1685-1897
DORMONT 1864-1887
DRION 1790-1798
DROUSIE 1721-1868
DRUART 1822-1879
DUBART 1819-1848
DUMOULIN 1854-1875
DUPREZ 1830
ESTIEVENART 1723-1923
FLAMME 1761-1808
FLOQUET 1689-1857
FOUEZ 1758-1799
FRERE 1786-1789
FROMONT 1843-1887
GALLEZ 1796-1879
GLINEUR 1697-1785
GODART 1887
GODON 1800-1855
HAINAUT 1697
HARMEGNIES 1745-1881
HECQUET 1757-1780
HUART 1835-1866
HUBERT 1868-1891
JEANMOTTE 1845-1869
JENART 1763-1846
JOSPIN 1852
JUVENT 1725-1791
LAURENT 1689-1902
LEFEBVRE 1678-1819
LEFEVRE 1746-1887
LEJEUNE 1771
LEPAPE 1871-1897
LERAT 1725-1793
LEROY 1841
LHOST 1810
LIENARD 1779
LOUCHARD 1798-1855
MALENGREAUX 1705-1786
MENTEAU 1893-1894
MIROIR 1860-1885
MONET 1897-1925
MOREAU 1721-1911
MOURY 1696-1797
NIQUET 1758-1795
NONCLERCQ 1838
NOYARD 1796
PASTURE 1846-1866
PIERRART 1761-1804
PREVOST 1875-1888
PROCUREUR 1882
PUEL 1779-1784
QUENON 1756
QUEVY 1723-1805
QUINET 1785-1849
RENARD 1764-1895
RICHEZ 1773-1805
ROLAND 1838-1858
ROLLAND 1876-1910
ROUSSEAU 1823
RUELLE 1741-1889
SARTIEAUX 1884-1907
SAUCEZ 1764-1891
SAUSSEZ 1771-1866
STIEVENARD 1706
STIEVENART 1737-1797
THON 1764-1827
TOURNEUR 1865-1888
VAIRON 1864-1885
VALLEE 1746
VERLEYE 1899
VILAIN 1640-1852
VIN 1760-1783
WANTIER 1865
WILQUAIN 1720-1824

Pour en savoir plus l'histoire de Dour