Voir la page facebook du site
partager la page sur LinkedIn
partager la page sur Twitter
partager la page sur Google+

Genealexis

Histoires d'hier et d'aujourd'hui...

Vous-êtes ici:  Accueil Généalogie Les soldats de l'Empire

Les soldats de l'Empire

BERLEMONT Dominique Joseph

Dominique Joseph BERLEMONT est né à Dour (à l'époque dans le département de Jemappes) le 12 novembre 1794, fils légitime de Urbain Constant Joseph et de Marie Marguerite DELPORTE. Cultivateur, il fait partie des consccrits de l'an 1814 du département du Nord et arrive au 56e Régiment d'Infanterie de Ligne le 9 avril 1813. Son acte de décès précise qu'il est décédé le 22 décembre 1838 à Dour, rue Trenquy, dans la demeure de son père.

Fiche matricule de BERLEMONT Dominique Joseph, soldat de l'Empire

Extrait des registres de matricules du 56e RI de ligne
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

Fiche matricule de BERLEMONT Dominique Joseph, soldat de l'Empire

Extrait des registres de matricules du 56e RI de ligne
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

BLONDEAU Georges Joseph

Georges BLONDEAU est né à Nord-Libre (nom révolutionnaire de Condé-sur-l'Escaut) le 3 novembre 1783, fils légitime de Georges et Jeanne GUERDIN. Batelier, il fait partie des conscrits de l'an XIII du département du Nord et arrive au corps le 8 floréal an XIII (le 23 avril 1805). Fusilier, il est tué à la Bataille de Friedland le 14 juin 1807, aprés avoir participé aux campagnes des années XIII, 1806 et 1807. Georges est mon ancêtre à la 10e génération.

extrait du registre des matricules du 148e régiment d'infanterie de ligne

Extrait des registres de matricules du 72e RI de ligne
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

extrait du registre des matricules du 148e régiment d'infanterie de ligne

Extrait des registres de matricules du 72e RI de ligne
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

BONNIER Charles Aimé Joseph

Charles Aimé Joseph BONNIER est né le 23 novembre 1788 à Lille et y est domicilié en 1807 lors de son entrée au service. Il est le fils de Pierre Aimable et Austreberthe ENNUYEZ. Il arrive au corps le 6 septembre de l’an 1807 en tant qu’enrôlé volontaire à la mairie de Lille le 30 aout 1807. Le 1 juillet 1808, il est passé par incorporation au 120e régiment d’infanterie. Charles est le frére de Jean Baptiste, mon ancêtre de la 8e génération.

extrait du registre des matricules

Extrait des registres de matricules
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

extrait du registre des matricules

Extrait des registres de matricules
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

BROUETTE Adrien Joseph

Adrien Joseph BROUETTE est né le 7 février 1790 à Wasmes (Hainaut belge). Il est le fils de Jacques Joseph et de Marie Albertine VILAIN. Conscrit de 1810, il est incorporé le 22 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne sous le matricule n° 498. Il est présumé prisonnier à Lowenberg (Pologne) le 28 août 1813. Adrien est mon aïeul à la 8e génération. Après son "service armé", il retourne vivre dans son Hainaut natal. Il y excerce le métier de charbonnier, y épouse Caroline Joseph DECAMPS le 10 décembre 1817. Adrien est mon sosa n°132 de la 8e génération. (source: Registre des matricules du 148e de ligne)

extrait du registre des matricules du 148e régiment d'infanterie de ligne

Extrait des registres de matricules du 148e de ligne
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

BULEN Jean Joseph

Jean Joseph BULEN est né le 18 février 1786 à Dour (Hainaut belge) et y est domicilité en 1806. Il est le fils de Jean Joseph et Rosalie Joseph DELPORTE. Conscrit de l'an 1806, il est incorporé au 35e régiment d'infanterie de ligne sous le matricule n°4593. Il est présumé prisonnier de guerre ou mort pendant la Campagne de Russie de 1812. (source: Registre des matricules du 35e de ligne)

extrait du registre des matricules du 35e régiment d'infanterie de ligne

Extrait des registres de matricules du 35e de ligne
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

la campagne de Russie par Illarion Pryanichnikov

En 1812, par Illarion Pryanichnikov

CANONNE Jean Louis

Jean Louis CANONNE (mon ancêtre) est né le 15 aout 1786 à Fresnes-sur-Escaut, fils légitime de Pierre Joseph et Joséphine MARECHAL. Il est admis au service le 17 mars 1812.

Extrait des registres de matricules
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

Extrait des registres de matricules
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

DEGAY Gaspart Joseph

Gaspard est né à Anzin le 17 février 1788 à Anzin, fils légitime de Joseph et Geneviève DEPASSE (ou DEPAGE selon les documents). A deux ans, il devient de grand frère de François Augustin, mon ancêtre de la 9e génération. Conscrit de l’année 1808 remplaçant un conscrit de l’année 1809, il rejoint le 151e régiment d’infanterie de ligne le 12 février 1813. Selon Wikipedia, le 151e régiment d’infanterie de ligne faisait partie du 5e corps d’armée et avait été créé en janvier 1813 à partir de 4 cohortes du premier ban de la Garde Nationale dont faisait partie Gaspard. Il est décédé quelques mois plus tard, le 26 mai 1813.

Fiche matricule de DEGAY Gaspart Joseph, soldat de l'Empire, sur le registre du 151e RI

Extrait des registres de matricules du 151e RI de ligne
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

Fiche matricule de DEGAY Gaspart Joseph, soldat de l'Empire, sur le registre du 151e RI

Extrait des registres de matricules du 151e RI de ligne
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

FLAMME Pierre Antoine

Pierre FLAMME est né le 12 juin 1791 à Dour (Hainaut belge). Il est fils de Pierre Joseph et Marie Agnès VILAIN. Conscrit de l'an 1811, il est incorporé venant de la 74e cohorte le 24 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne sous le matricule n° 795. Il est présumé prisonnier à Lowenberg (Pologne) le 28 août 1813. (source: Registre des matricules du 148e de ligne)

extrait du registre des matricules du 148e régiment d'infanterie de ligne

Extrait des registres de matricules du 148e de ligne
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

MASCART Jacques François

Jacques François MASCART est né à Quarouble (Nord), le 23 août 1789. Il est le fils de Jacques François (journalier) et Marie-Anne ROBILLARD (servante) tout deux originaires de Quarouble. Le 18 avril 1812, il arrive au corps en tant que conscrit de l’an 1812 du département de Seine et Oise, son dernier domicile était à Saint-Cloud. Il entre au service en tant que voltigeur au sein du 1er régiment de voltigeurs (2e Bataillon - 1er compagnie). Il est fait prisonnier de guerre en Russie le 28 octobre 1812. Il a également servi au 12e leger.

extrait du registre des matricules du 1er régiment de voltigeurs

Extrait des registres de matricules du 1er de voltigeurs
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

RENARD Jean-Baptiste

Jean-Baptiste RENARD est né le 8 octobre 1792 à Dour (Hainaut Belge) et y est domicilié en 1812. Il est le fils d'Antoine Ignace et Marie Catherine JENNART. Conscrit de l'an 1812, il est incorporé au 112e régiment d'infanterie de ligne sous le matricule n°9504. Le 7 mai 1812, il passe au 39e et prend le n°1015. Il est congédié le 31 août 1814. Jean-Baptiste serait le frère de est mon aïeul à la 8e génération.(source: Registre des matricules des 39e et 112e de ligne)

extrait du registre des matricules du 39e régiment d'infanterie de ligne
extrait du registre des matricules du 39e régiment d'infanterie de ligne

Extraits des registres de matricules du 39e de ligne
(source: Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes)

TROUVE Jacques Joseph

Jacques Joseph TROUVE est né à Poix-du-Nord (Ruesnes selon le matricule) le 31 janvier 1792, fils d'Aimable et Marie Jospèphe DEHOVE. Il rejoint le 108e régiment d'infanterie de ligne le 19 avril 1813 en tant que conscrit de l'an 1812, il remplace un conscrit de l'année 1814 nommé Jean Hubert DELEAU. A l'époque, il habite à Ruesnes et excerce la profession de cordonnier. Grenadier, il est fait prisonnier de guerre le 20 janvier 1814. Sa date de libération est inconnue, mais par la suite, il est transféré au 89e Régiment le 9 septembre 1814 sous le matricule n°778. (source: registre de matricules du 108e régiment d'infanterie de ligne, page 68)

Sources