Genealexis

Histoires d'hier et d'aujourd'hui...

Album d'ancêtres

Tellement de jours se sont écoulés depuis mon dernier "post"... Mais cette fois ci je vais un peu vous parler de généalogie gràce à un petit portrait de Jean Joseph JOLY de Quarouble.

Jean Joseph JOLY voit le jour le jeudi 5 mai 1808 à Quarouble (59243).

Il est le fils légitime de Ferdinand Joseph JOLY, journalier, manouvrier, âgé de 58 ans et de Marie Ursule MASCART, menagère journalière, âgée de 45 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Ambroisine (née en 1783), Alexis (né en 1784), Ferdinand (né vers 1785), Fernand (né vers 1785), Pacifique Joseph (née en 1793), Jean Baptiste (né vers 1800), Désirée Joseph (née en 1806).

Il exerçait la profession de Cabaretier. Non ! non ! Il ne travaillait ni au Moulin Rouge (qui sera construit en 1889) ni au Crazy Horse (qui sera créé en 1951).

Voici la défintion que donne wikipedia :

Histoire:

Ce corps de métier remonte à 1587 lorsque le roi Henri III donna des règlements communs aux marchands de vin, aux taverniers, aux cabaretiers, et aux hoteliers.

A la différence des taverniers qui ne pouvaient vendre que du vin à emporter, les cabaretiers pouvaient vendre le vin au détail mais aussi donner à monger. A partir de 1680, une déclaration royale permit aux taverniers de vendre des viandes qui avaient été cuites à l'avance, ce privilège s'étendit aux marchands de vin.

En 1698, les taverniers purent faire rôtir les viandes mais sans avoir de cuisiniers à gages, Les charcutiers obtinrent l'interdiction pour les taverniers d'élever et de tuer des porcs. Il est à peine utilse d'ajouter que cette disposition prohibitive s'appliquait également aux cabaretiers, dont toutes ces ordonnances ne faisaient certainement pas les affaires.

Règles :

Pour être cabaretier, il fallait être catholique romain. Ils ne devaient recevoir personne chez eux le dimanche pendant les offices et les trois derniers jours de la semaine sainte. Les officiers de police visitaient les boutiques pour s'assurer de l'exécution de ces règlements. En cas de contravention, les cabaretiers étaient passibles de fortes amendes voire de peines corporelles lors de récidive.

Bien qu'à partir de 1695 on ordonna aux cabaretier de fournir du bon vin de façon loyale, sans être mélangé ou dilué, les cabaretiers vendaient parfois une boisson étrange où il n'entrait pas une goutte de jux de raisin; il était remplacé pardu bois de teinture et de la litharge.

Evolutions :

Le cabaretier devint au fil du temps le proptiétaire d'un cabaret où se réunissaient les poètes, et les gens d'esprit. A partir du XVIIIe siècle, ces personnes se mirent à fréquenter les cafés, où l'on causait mieux et où l'on buvait moins.

Je ne sais pas encore si Jean Joseph recevait des poètes ou des gens d'esprit mais une chose est sûre : Son beau père (DUEE Alexis) était "Négociant en Vin", peut-être que ça aide pour être cabaretier...

Son père Ferdinand meurt le 22 octobre 1814, Jean est âgé de 6 ans.

Le 2 février 1830 naît sa fille Marie. Jean est âgé de 21 ans.

Il s'unit avec Désirée DUEE (1810-1847), la fille légitime de Alexis DUEE et de Catherine WILBERCQ

Ce couple aura sept enfants :

  • Marie Joseph née en 1830
  • Romaine née en 1831
  • Jean Baptiste né en 1832
  • Jean Joseph né en 1833
  • Romain née en 1840
  • Jules né en 1841 (mon sosa)
  • Romaine née en 1846

Ils se marient le mercredi 18 août 1830 à Quarouble (59243).

Sont présents :

  • Benoît Joseph DUEE
  • Ferdinand JOLY
  • Alexis JOLY
  • Alexis DUEE

Sa mère Marie meurt le 20 septembre 1834, Jean est âgé de 26 ans.

Le 18 mars 1847 son épouse Désirée meurt, Jean est âgé de 38 ans.

Il s'unit avec Adèle LOISON (1829-), la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant : Léopoldine Augustine née en 1860.

Jean J. JOLY est décédé le jeudi 21 avril 1887, à l'âge de 78 ans, à Quarouble (59243).

Bonjour,

Aujourd'hui je vais vous parler de Rosa et d'un paquebot. Rien n'a voir avec le film "Titanic" ! Il s'agit en réalité de Rosa AMAND, une de mes cousines qui a succombé au rêve américain en 1908...

Rosa est née le 11 février 1883  à Liévin, une ville du Pas-de-Calais (France). Elle est la fille de Adolphe AMAND (mineur) et de Antoinette BROUETTE, un couple originaire du Hainaut Belge.

Ce n'est pas une de mes ancêtres, mais ce que l'on appelle dans le jargon généalogique : "une collatérale". En clair, c'est la soeur de l'un de mes aïeuls : Adophe AMAND (fils du précédent) né 1877 à Liévin aussi.

Rosa a une vingtaine d'année et vit à Quiévrechain lorsqu'elle fait la rencontre de Paul JOSSON qu'elle épousera le 9 septembre 1905.

En 1908, ils prennent tous les trois (un petit Robert a rejoint la petite famille) une décision qui boulversera toute leur vie : partir vers l'Amérique !

Ils embarquent le 8 août 1908 à bord du bateau La Lorraine (dont vous trouverez une description sur le site "French Lines") à Le Havre en direction d'Ellis Island dans le port de New York avec 20 $ en poche où ils débarquent le 15 aoùt 1908. En Amérique, il y a déjà la famille FRAPPART, des cousins. 

 

paquebot la lorraine
 
Le paquebot "La Lorraine'
 

 

 

Rosa et Paul auront plusieurs enfants dont :

  • Robert né à Lievin le 29 avril 1907. Son fils Robert E. Josson participera à la Guerre de Corée.
  • Ernest né vers 1917  (d'après un recensement de population de 1920 dans l'Oklahoma)
  • Eugène né le 27 janvier 1913 dans l'oklahoma (selon la demande de naturalisation des ses parents) et décédé le 24 juin 1933 à Big Spring (Texas, Etats Unis). Pour la petite histoire, son acte de décès et les articles de journaux indique qu'il a été retrouvé mort dans un wagon de marchandises, sans doute à la suite d'une agression. Seule une bague qu'il portait au doigt à permis de l'identifier. (Je vous en parlerai une autre fois) 

Rosa aura souvent l'occasion de faire des voyages entre la France et New York  comme par exemple en 1911 et 1921.
En septembre 1918, ils habitent à Coalgate (Oklahoma, Etats-Unis).
Le 27 avril 1942, elle habite 300 Crest Avenue à Charleroi (Pennsylvanie, Etats Unis). Son numéro de téléphone est le 9527 comme le témoigne la "Registration Card" de Paul :

 
registration card
 
Registration Card de Paul Josson
 


Rosa meurt le  12 mars 1949 à l'âge de 66 ans dans la petite ville de Charleroi en Pennsylvanie (Etats Unis) comme l'indique l'extrait du journal "Charleroi Mail" daté du 14 mars 1949.

 

 

 

 Extrait du "Charleroi Mail" du 14 mars 1949.

 

A suivre...

 

 

 

Comme promis il y a quelques jours, je vais aujourd'hui vous présenter Antoinette BROUETTE.

Quoi ? Vous vous rappelez plus ? tsss..... c'est pas serieux, mais pour les retardataires, voici l'article :

http://www.genealexis.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=8:amandine-brouette&catid=6:ancetre&Itemid=8

Antoinette est née le 4 novembre 1854 à Dour, une commune du Hainaut Belge située à quelques kilométres de Mons. Elle est la fille légitime de Antoine BROUETTE et Célénie Adeline RENARD. Elle s'unira à Adolphe AMAND.

 

BROUET est un nom surtout porté dans les Ardennes. M.T. Morlet y voit un consommateur de brouet (sorte de potage). C'est possible, mais c'est loin d'être une évidence. Il faut de toute façon envisager un rapprochement avec Brouette (80), sachant qu'en ancien picard les formes apparemment masculines ou féminines sont interchangeables. Donc, dans les deux cas, il faut aussi penser à un conducteur de brouette (char à deux roues).  

Le couple aura de nombreux enfants : 

  • Marie née en 1876 à Dour (Belgique).
  • Adolphe né en 1877 à Liévin (Pas de Calais, France).
  • Antoinette née en 1880 à Dour (Belgique).
  • Rosa née en 1883 à Liévin. C'est la personne qui est à l'origine de ma branche Américaine
  • Marie Rose née en 1888 à Douai (Nord, France).
  • Henri né en 1890 à Hornu (Belgique).
  • Adolphine née en 1893 à Quièvrechain (Nord, France).

Je me demande tout de même pourquoi elle a autant voyagé. Est-ce à cause de son époux qui était mineur ? Pour cette hypothèse j'ai franchement un doute car ils étaient originaires du Hainaut Belge, une region qui est connu pour son économie minière... affaire à suivre.

Ce matin, je me suis amusé à calculer la répartition géographique de mes ancêtres. Pour ce calcul, j'ai pris en compte le lieu de naissance de mes "sosa", comprenez par là mes ancêtres directs.

Voici les resultats:

Lieu Quantité
Belgique 55,4 %
Nord 38,5 %
Pas de Calais 0,5 %
Marne 2,8%
Ardennes 2,8%

 

Ce qui représente 55,4 % de Belge et 44,6 de Français....

 

 

 

Contrairement à mon habitude, je vais vous présenter aujourd'hui la soeur de l'une de mes ancêtres. Elle se nommait Amandine BROUETTE et était la soeur d'Antoinette BROUETTE (née le 4 novembre 1854 à Dour, en Belgique). Sur la photo elle à l'air sévère mais il faut comprendre que la vie d'une famille de mineur dans le Hainaut Belge de la fin du XIXe siècle ne devait pas être tous les jours facile. Amandine est née le 10 février 1857 à Dour, fille d'Antoine BROUETTE, charbonnier, et Célénie Adeline RENARD.

portrait d'Amandine BROUETTE

Amandine BROUETTE

 

(Un grand merci à ma cousine Thérèse AMAND pour cette photo.)