Voir la page facebook du site
partager la page sur LinkedIn
partager la page sur Twitter
partager la page sur Google+

Genealexis

Histoires d'hier et d'aujourd'hui...

Vous-êtes ici:  Accueil Terres d'ancêtres France Attiches

Histoire d'Attiches

Attiches est une localité située dans la Pélève et dans l’ancien domaine du châtelain de Lille. Les autres communes de la Pélève sont : Bachy, Bersée, Bourghelles ; Bouvines, Camphin, Cappelle, Chéreng, Cobrieux, Cysoing, Ennevelin, Genech, Gruson, Louvil, Mérignies, Mocheaux, Mons-en-Pévèle, Mouchin, Ostricourt, Pont-à-Marcq, Templeuve, Thumeries, Tourmignies, Wahagnies, Wannchain. Le nom Pélève est issu du latin pabula qui veut dire pâturage.

Attiches compte plusieurs hameaux et lieux-dits: Drumetz, La Duchesse, la Faisanderie, Hergnies, l' Attargette, Du Moulin et le Petit Attiches.

Originairement cette paroisse était une chapelle de secours dépendant de Seclin (Maubus). La collégiale de Saint-Piat, à Seclin, avait l'autel et la dime de ce village, elle les céda au chantre. Le pape Clément III confirma cette cession en 1187. La seigneurie d'Attiches faisait partie du patrimoine des châtelains de Lille. Celui-ci y exerçait la justice, y posséder un moulin à vent et percevait des recettes en argent, en blé, en avoine, en oies, en chapons et en gelines (nom que l’on donnait aux poules aux moyen-âge). Attiches à des armes  « d’or à la bande échiquetée de gueules et d’argent.

Pour soutenir les guerres de successions d’Espagne, Louis XIV, qui était l'héritier des châtelains de Lille, vend la seigneurie d’Attiches qui est alors acquise par Philippe-Marie Du Bois de Hoves, écuyer et seigneur de Hérignies. Celui ci la révend à son tour à Charles-Philippe de Hangouart, baron d’Avelin. La châtelaine Guyotte fonda la Chapelle de la Neuville et parmi les biens affectés à cette oeuvre, elle donna 12 bonniers de terre situés à Attiches.

Pendant la Première Guerre Mondiale, le château d’Attiches, construite en 1880 par Léon Maurice, abrita Manfred Von Richthofen, connu sous le nom de « Baron Rouge ». Les grands arbres du parcs, abattus par les allemands, sont replantés dans les 20.

L'église

L'église d'Attiches est dédiée à Sainte Elisabeth de Hongrie. Elle a été batie en 1783 à la place d'un ancien édifice devenu vetuste. Jusque 1250 le village est une dépendance de Seclin. Il faut attendre le XIVe siècle pour que le village d'Attiches soit déclaré comme une paroisse indépendante.

l'église d'Attiches sur une carte postale ancienne

L'église d'Attiches

L'usine Masquelier

En 1892, Ferdinand Ochin fonde une scierie qui fabrique les caisses destinées au transport de la chicorée et de l’amidon. En 1902, cela devient la fabrique de voitures d’enfants Butrulle et Masquelier. Changée en usine d’aviation par les soldats allemands durant la Grande-Guerre, elle est reprise par Pierre Masquelier en 1919 et devient une manufacture de voitures de luxe pour enfants. Elle cesse ses activités en 1986. (source: http://www.paysdepevele.com)

L'usine Masquelier d'Attiches sur une carte postale ancienne

L'usine Masquelier
(la sortie des ouvriers)

Visite Guidée

La Grande Rue à Attiches sur une carte postale ancienne

La Grande Rue

Ma liste éclair sur Attiches

Noms Dates
LESCROART 1808
LOHIEZ 1761-1808

Pour en savoir plus sur l'histoire d'Attiches