Voir la page facebook du site
partager la page sur LinkedIn
partager la page sur Twitter
partager la page sur Google+

Genealexis

Histoires d'hier et d'aujourd'hui...

Vous-êtes ici:  Accueil Terres d'ancêtres France Quiévrechain

Histoire de Quiévrechain

Période Gallo-Romaine

En 1888, le forage d'un puit de mine met à jour les piquets d'un ancien camp romain.

carte de la gaule belgique

La Gaule Belgique avec l'Escaut (Scaldis) en haut
(crédits carte : Feitscherg, Wikipedia commons)

Quiévrechain au Moyen-âge

En 636, le roi Dagobert concéde à Saint Landelin, moine bénédictin, des terres situées à Crespin, pour la fondation d'une abbaye de son ordre : Quiévrechain tient son origine de cette abbaye. Quelques siècles plus tard, en 820, le roi Lothaire Ier accorde aux moines de Crespin, un certain lieu-dit : Kiévrechin. Les moines y construisirent une modeste chapelle qui sera brûlée en 881 et reconstruite en 900. Le village, groupé autour de sa petite église (à l'emplacement actuel de l'église Saint-Martin), se développe très rapidement, plus rapidement que son voisin Crespin, si bien qu'au XIIe siècle, Quiévrechain devient la paroisse mère de Crespin.

En 1426, le château, appartenant au Seigneur d'Enghien, est brûlé par la garnison du Quesnoy.

Quiévrechain pendant la révolution

Avant la révolution, Quiévrechain avait comme curé Jacques Joseph TOUSSAINT, né à Fayt-Ville (Grand-Fayt) le 6 mai 1736 et nommé curé de Quiévrechain et de Marchipont en 1775. Refractaire au serment constitutionnel, il émigre dans le Hainaut Autrichien en 1792 et rentre en France en l'an V. Il est décédé prêtre habitué à Bachant,où son frère Jean-Baptiste était curé, le 29 juin 1817. Jacques-Joseph TOUSSAINT a pour successeur Vincent-Joseph BARBET, un ex-religieux cistercien de Loos né à Valenciennes le 5 avril 1755. Il devient curé de Quiévrechain et de Marchipont en 1803 et est transféré à Trith-Saint-Léger en 1811 où il finit ses jours le 1er février 1826. De 1811 à 1825, la paroisse de Quiévrechain n'a plus de curé et est desservie par M. DUEZ, curé de Quarouble.

Visite à Quiévrechain

La mairie de quievrechain sur une carte postale ancienne

La mairie

la route de Condé à Quievrechain sur une carte postale ancienne

La route de Condé

les mines de Quiévrechain

Les mines

Quievrechain - la gare de Blanc Misseron

La gare de Blanc Misseron

Le bureau de la compagnie des mines de Quiévrechain

Le bureau de la compagnie des mines de Quiévrechain

la place et les écoles de Quiévrechain

La place et les écoles

le quartier du calvaire à Quiévrechain

Le quartier du Calvaire

Et mes ancêtres ?

Si vous jetez un coup d'oeil à mes recherches généalogiques (en cliquant sur "Ma Généalogie" en haut de la page), vous trouverez à Quiévrechain mes données concernant les patronymes suivants: AMAND, BARCARIOL, BRASSEUR, BROUETTE, DECAMPS, DENIS, DEMARQUE, DHAININ, DOCHEZ, GODIN, JOSSON, LARCIN, LEMAIRE, MASQUELLIER, MONTUELLE et QUINTIN.

Pour en savoir plus sur l'histoire de Quiévrechain