Voir la page facebook du site
partager la page sur LinkedIn
partager la page sur Twitter
partager la page sur Google+

Genealexis

Histoires d'hier et d'aujourd'hui...

Vous-êtes ici:  Accueil Terres d'ancêtres France Beuvrages

Histoire de Beuvrages

Le chateau

Le château de Beuvrages est détruit en 1497 par les valenciennois qui voulaient châtier la défection du site de Clary. En 1656, le maréchal de la Ferté y établit son quartier général pendant le siége de Valenciennes par Louis XIV. Quelques années plus tard, Le duc d'Aremberg vend la terre et le château à Monsieur de Briais, archevêque de Cambrai qui y installe le séminaire diocésai en 1686. Beuvrages, qui faisait alors partie du diocèse d'Arras, échange sa place avec Duri et est annexé à celui de Cambrai.

Le château de Beuvrages sur une carte postale ancienne

Le château de Beuvrages

En 1686, Monseigneur Brias avait établi son Grand Séminaire dans le château de Beuvrages, diocèse d'Arras. Dix ans après, Fénélon le ramenait dans sa ville épiscopale. Le second transfert à Beuvrages en 1726, comme le premier du reste, est passé sous silence dans le Cameracum. Sous l'épiscopat de Monseigneur de Choiseul, le Séminaire devait être définitivement installé, à Cambrai, dans l'ancien Collège des Jésuites. Un des amis du prélat, le Seigneur Moreau, écrit le 1er novembre 1766, en parlant de Beuvrages: "Nous allâmes voir le chateau de Beuvrages où était, il y six mois, le Séminaire de Cambrai. Ce château est immense et a la plus belle appparence du monde. Il a été bâti par les ducs d'Arenberg qui y logeaient et est situé dans un endroit malsain par la quantité de marais environnants. Monseigneurs l'Archévêque a obtenu permission de le vendre au profit du Séminaire." (Moreau. "Mes souvenirs". T. I., p 403. Paris 1898).

Plusieurs familles seigneuriales se sont succédées à Beuvrages: Poyvre, Rasoir, d'Aremberg et de Cernay.

portrait du maréchal de la Ferté par François-Joseph Heim

Le maréchal de la Ferté

Hotel de ville de Beuvrages

L'actuel Hotel de Ville est situé à dans l'ancienne demeure de Jules Lefèvre et de son épouse Léontine Durieux qui fût est bâtie sur les ruines du séminaire diocésain fondé par Monseigneur de Bryas. En 1964, la demeure est rachetée à leur aînée et son époux, le docteur Carlier, par la société anonyme d’Habitations à Loyer Modérés du Hainaut, qui la met à la disposition des centres familiaux de l’arrondissement de Valenciennes. La commune de Beuvrages l’achètera en 1986 pour y installer son hôtel de ville.

Visite guidée

L'église de Beuvrages sur une carte postale ancienne'

L'église
vue du côté de la place

L'ancien château Courtecuisse et la poste de Beuvrages sur une carte postale ancienne'

La mairie (ancien château Courtecuisse)
et la Poste

Pour en savoir plus sur l'histoire de Beuvrages

  • Cartes postales anciennes représentant Beuvrages
  • Revue Agricole, tome VII, page 341
  • Bulletin de la Commission historique du département du Nord (Tome 8, publié en 1865)
  • Valenciennes au XVIIIe siècle: Tableaux historiques et journaux inédits, par l'abbé J. Lorida (1913)